À propos de

Tout sur Jon

Le studio de l'irréalité

 

Né à Windsor en 1958, Jon a déménagé plusieurs fois dans sa vie. Il vit maintenant à Southsea sur la côte sud de l'Angleterre, avec sa femme et un chat à temps partiel et gagne sa vie en tant que graphiste.

 

Il était peut-être inévitable que Jon étudie l'art, car on le trouvait rarement sans un crayon à la main lorsqu'il était enfant. Il a étudié l'illustration à la Reigate School of Art de 1977 à 1981. Son ambition était d'illustrer des livres pour enfants et des pochettes de disques, mais à la place, il s'est retrouvé à apprendre à dessiner des dessins animés à l'ancienne chez un fabricant de cartes de vœux. Cela a été suivi d'une période de travail pour une entreprise de cartographie, où Jon a commencé à développer sa relation amour-haine avec la précision qu'exigeait son travail quotidien et, peut-être en conséquence, il n'a pas peint du tout dans les années 1980.

Dans les années 1990, il revient à l'aquarelle, principalement des échantillons détaillés pour des expositions ou de petites images inspirées de la bande dessinée comme cadeaux pour des amis.

 

En 2000, Jon travaillait comme graphiste et l'avènement de l'informatique dans cette profession signifiait qu'il devait échanger ses pinceaux contre une souris et passer de nombreuses heures de son temps libre à apprendre les progiciels informatiques exigés par les employeurs. L'art est tombé à l'eau.

 

en 2006, il reprend la peinture, travaillant cette fois l'acrylique car elle lui donne les couleurs fortes qu'il aime. Depuis 2006, il a exposé avec succès dans de nombreux endroits du sud de l'Angleterre, du nord et du sud de la France et ses œuvres ont également fait leur chemin aux États-Unis, en Grèce et en Italie. Deux de ses illustrations récentes sont devenues des couvertures de livres.

 

Jon aime les jeux de mots et les jeux de mots et cela se voit à la fois dans le sujet de sa peinture et dans leurs titres. Il ne travaille pas à une véritable représentation mais vise à peindre librement, s'inspirant de son amour de la musique mais aussi de la mer et des choses maritimes. Il veut que son art soit ludique ; c'est presque comme si l'observateur arrivait au milieu d'une histoire, peut-être un peu bizarre comme un rêve, et c'est à l'observateur d'interpréter ce qui se passe. Chaque fois qu'il éprouve le besoin d'être plus précis, il se tourne vers la gravure sur bois, qu'il s'est lancée ces dernières années. Les peintres préférés de Jon sont Magritte, Chagall, Otto Dix, Michael Sowa et, pour sa précision bien sûr, Mondrian !